Accueil Initiative commune en matière de mobilité | Réseau de bus DICI (PP3) | Gestion du stationnement (PP4) | Deutsch
Accueil
Un réseau de bus pour interconnecter l’espace DICI

Dans le cadre du thème de la mobilité, ayant comme objectif une limitation de la part de trafic individuel au profit d’une maximisation de la part des transports en commun et de la mobilité douce afin d’atteindre à terme une part modale (modal split) de 60–40, le projet prioritaire n°3 vise l’optimisation du réseau de bus à la structure urbaine existante et projetée et l’interconnexion des lieux de travail et d’habitat.

Le groupe de travail « réseau de bus DICI », dirigé par la commune de Strassen et composé de partenaires du DICI ainsi que des acteurs du Verkéiersverbond, du département des transports du Ministère du Développement durable et des Infrastructures et d’un bureau d’étude mandaté pour l’occasion, a mené un processus de réflexion et de définitions de différentes lignes de transports en commun traversant le territoire DICI.

 

couloir bus copyright DimNa

Cette étude, réalisée par le bureau d’ingénieurs-conseils TR Engineering, a permis de préciser les caractéristiques des différentes lignes traversant le territoire des communes de la convention DICI. En particulier :

  • les arrêts à desservir ;
  • le tracé des lignes et les priorités pour bus à prévoir (couloir pour bus, …) ;
  • le phasage de mise en œuvre (tenant compte des besoins, du développement économique, des périodes de chantier et de la mise en service du tram).
Bus2_©DimNa  

Ce travail mené en collaboration avec toutes les parties prenantes a permis d’aboutir à la définition de quatre lignes tangentielles, en correspondances avec les lignes AVL et RGTR au droit des points d’échanges autour de Luxembourg-Ville.

Ces nouvelles lignes permettent de relier, de façon complémentaire au réseau existant, d’importantes zones d’emploi (zones d’activités) à des points nodaux stratégiques (gares, arrêts de bus) en passant par des points d'intérêt stratégiques (Les Termes, Belle Etoile, City Concorde …) et des zones d’habitat existantes et projetées (Ban de Gasperich, Midfield).

Ces lignes périphériques de l'agglomération de la Ville de Luxembourg s'intègrent dans la stratégie "MODU" (mobilité durable) et permettent de relier ces lieux stratégiques ainsi que les centres des communes DICI sans devoir a passer par le centre-ville de Luxembourg.

Ainsi, deux d’entre elles, desservant entre autres les zones d'activités de Bourmicht (Strassen-Bertrange), Am Bann (Leudelange), Cloche d’or (Luxembourg) ou Howald (Hesperange), sont mises en service depuis juin 2014. Ces deux lignes, financées intégralement par le MDDI, rentrent dans le service coordonné du RGTR / AVL et sont exploitées par deux entreprises de bus RGTR.

Il s’agit de :

  • La ligne RGTR 226 reliant Bertrange Belle Etoile – Helfent – Leudelange (Grasbësch et Am Bann) – Cloche d’Or – Z.A.C. Howald – Luxembourg Gare Centrale (gare routière)
  • La ligne AVL 27 (RGTR 227) reliant Bertrange Belle Etoile – Gare Bertrange Strassen – Z.A.I. Bourmicht – Merl – Luxembourg Gare Centrale (quai 4) 

     

Liens vers les détails horaires:

>> Horaire et itinéraire ligne 226

>> Horaire et itinéraire ligne 27

Il faut souligner que les Tarifs City-Kaart et Job-Kaart de la Ville de Luxembourg restent valables sur ces deux lignes.

  plan  lignes 26 et 27 ©CED

 

Les deux autres lignes seront mises en service à moyen terme lors de la réorganisation du réseau de transports en commun, en lien avec la mise en service du tram. Toujours en relation avec la mise en service du tram, les lignes 226 et 27 ne trouveront plus leur terminus à la gare de Luxembourg, mais respectivement à Howald et Hesperange.

 

On peut noter que le 20 décembre 2016, la première station de recharge pour bus électriques et plug-in hybrides du réseau RGTR située à la gare de Bertrange-Strassen (course à vide à partir du terminus Belle Etoile) a été inaugurée sur la ligne 226. Une autre station en bout de course de cette même ligne, devrait être installée à Alzingen. A cet effet, la ligne 226 ne verra plus son terminus à la gare-centrale, mais à Howald (comme prévu dans la planification initiale).