Accueil PIDP | Objectifs | Etapes | Résultats | Deutsch
Accueil
Etapes

La première étape consistait en une analyse spatiale et une réflexion sur un concept stratégique de développement par les bureaux PAG mandatés, dont les résultats ont été résumés dans un rapport technique. Ce dernier contient une analyse détaillée de l’espace DICI ainsi qu’une analyse et une évaluation des surfaces potentielles.

Les objectifs et les attentes en matière de développement du point de vue des communes et des ministères, les objectifs des programmes et plans de niveau de planification subordonnée, ainsi que les objectifs et les lignes directrices du rapport technique explicatif, ont été clarifiés et compilés en un unique document, qui représente l’armature sur laquelle les travaux issus des groupes de travail reposent.

Ainsi, en s’appuient sur ces bases, un processus de travail communicatif et coopératif entre les communes-membres et les représentants des différents ministères (Ministère du Développement durable et des Infrastructures, Ministère de l’Economie et du Commerce extérieur, Ministère de l’Intérieur et de la Grande Région, Ministère du Logement, Ministère de la Culture) ont eu lieu dans le cadre d’ateliers organisés et modérés par un bureau externe.

  • Atelier 04.03.2010 : Projets pilotes stratégiques

  • Atelier 01.12.2010 : Approfondissement des objectifs cadres comme profilage de l’espace DICI

  • Atelier 19.01.2011 : Développement et positionnement des lignes directrices

  • Atelier 03.03.2011 : Développement d’un schéma directeur d’ensemble de l’espace DICI

Les résultats issus de ces ateliers ont été traités textuellement par le bureau FIRU mbH et graphiquement par les bureaux PAG et portés, après validation, en un résultat consensuel disponible avec le PIDP. Avec la signature de ce document décisionnel, les partenaires DICI se donnent un cadre à suivre pour leur développement futur.

Le graphique suivant est censé illustrer la façon dont l’outil de planification du PIDP pourra connaitre une évolution continue, par une exécution cyclique, respectivement parallèle, des différentes phases du processus (préparation technique, concertation politique, stratégie de mise en œuvre et monitoring) :

 

 

 graph_déroulement processus

 

Stratégie de mise en œuvre

La stratégie de mise en œuvre doit, à côté du programme d’actions à moyen jusqu’à long terme et des projets pilotes stratégiques, aussi comporter des stratégies de sensibilisation, de communication et d’information, qui sont d’une importance capitale pour la mise en œuvre des objectifs fixés.

 

Monitoring

Il est important d’initier rapidement un système de monitoring, qui permettra aux participants de mesurer et quantifier les effets de la mise en œuvre des mesures afin de pouvoir livrer des retours importants pour pouvoir concevoir les actions futures. Ce n’est que de cette manière qu’une adaptation adéquate de la planification aux modifications et développements externes de certains facteurs et circonstances déterminants peut être garantie.

Un premier pas dans le domaine du monitoring a été réalisé en 2011, avec la participation à la phase test du Reference framework for sustainable european cities (RFSC) par la Ville de Luxembourg, en tant que représentant des partenaires DICI, à côté de 66 autres villes européennes.

Le prototype du RFSC a été initié en 2008 sous la présidence française du Conseil européen et a été développé avec le soutien des états membres et la participation de certaines villes-test. Le RFSC consiste en un outil internet libre, qui permet à des villes de petite à moyenne taille d’évaluer bénévolement leur stratégie de développement urbain, de façon à encourager et promouvoir, au niveau local, la mise en œuvre des principes de la Charte de Leipzig.